Trio Nuori

Vincent Brunel, violon · Aude Pivôt, violoncelle · Flore Merlin, piano
 

Musiciens


Flore Merlin, Aude Pivôt et Vincent Brunel se rencontrent au cours de leurs études au conservatoire de Boulogne-Billancourt. Partageant de grandes affinités musicales, ils créent en 2009 le Trio Nuori et se produisent depuis régulièrement en France et en Suisse (Grenoble, Paris, Lyon, Clermont-Ferrand, Lausanne, Yverdon-les Bains...) ainsi que dans les festivals « Les Concerts de Vollore », « Piano à Riom » ou encore « Les Schubertiades » de la radio Espace 2. Les interprétations qu’ils proposent, alliant fougue et maturité, sont accueillies avec grand succès.

Durant son parcours, le trio reçoit les conseils de William Blank, de Raphael Wallfisch ou encore du quatuor Sine Nomine, et aborde avec la même passion le répertoire classique et romantique que les pièces de notre époque.

Grâce à leur rencontre avec le pianiste Laurent Martin, les trois musiciens ont en outre développé une grande curiosité face aux œuvres de compositeurs méconnus ou oubliés et les interprètent régulièrement en concert aux côtés des pièces du grand répertoire.

Leur premier enregistrement, dédié aux trios d'Alexis de Castillon est paru chez Harmonia Mundi en mai 2014 sous le label Ligia.

"Le Trio Nuori s'est forgé une personnalité bien réelle. Les trois jeunes musiciens privilégient une sonorité allégée, précise, sans excès. Mais dans le Trio n°2, ils savent faire passer comme un frisson d'émotion qui rend justice à ce chef-d’œuvre méconnu." Classica n°164 (CD Castillon)


image
Vincent Brunel, violon

Membre de l'Orchestre Symphonique de Bâle, Vincent Brunel mène une activité artistique variée, abordant une grande palette de styles musicaux. Passionné de musique de chambre, il joue en sonate avec la pianiste Silvia Fraser, et avec la violoncelliste Aude Pivôt au sein du duo Koïma. Il se produit également avec le groupe Electron Libre, ensemble à géométrie variable abordant avec curiosité différents styles musicaux tels que l'improvisation libre, le tango, ou la création contemporaine. Formé auprès de Gyula Stuller au Conservatoire de Lausanne, il a également reçu l'enseignement de Pavel Vernikov, Alexis Galperine, Marie-Annick Nicolas, Gabor Takàcs ou Ivry Gitlis. En orchestre, il a joué sous la baguette de chefs de renom, tels Colin Davis, Herbert Blomstedt ou Emmanuel Krivine. Ces diverses expériences lui ont permis de jouer en direct à la BBC, sur les radios Espace 2 et France Musique et de se produire sur les plus grandes scènes européennes ainsi que dans plusieurs festivals tels que « Les Concerts de Vollore », « Les Schubertiades d'Espace 2» ou « Piano à Riom ». Curieux et ouvert à tous les styles, Vincent se passionne pour les musiques populaires et traditionnelles du monde entier, ainsi que pour l'improvisation et les musiques actuelles, autant d’approches musicales différentes qu’il explore au sein du groupe de musique irlandaise Eyrinn’s Tale (violon, flute, guitare et percussions).


image
Aude Pivôt, violoncelle

Violoncelliste diplômée en pédagogie à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (classe de Marc Jaermann) et en interprétation musicale à la Musikhochschule de Zürich (classe de Raphael Wallfisch), Aude s’est également formée auprès d’Hélène Dautry, Augustin Lefebvre ou encore Michel Strauss en France et s’est intéressée de près, tout au long de ses études, à des domaines aussi variés que le théâtre musical, la musique contemporaine ou encore l’improvisation. En 2010, elle part en tournée européenne au sein du Gustav Mahler Jugendorchester, et joue depuis comme remplaçante au sein de l'Orchestre de Chambre de Lausanne. Parallèlement, elle enseigne depuis 2012 le violoncelle à l’Ecole Sociale de Musique de Lausanne. Outre son activité de chambriste au sein du Trio Nuori, elle se produit avec le violoniste de ce trio au sein du Duo Koïma, est sollicitée pour jouer aux côtés du Quatuor Sine Nomine et de Raphaël Oleg et a enregistré en direct pour la Radio Suisse Romande dans différentes formations. Avide de rencontres et de projets atypiques, elle est également co-fondatrice de l’ensemble contemporain à géométrie variable « Electron Libre », dont le répertoire explore tous styles de musique entre tango, improvisation depuis partition graphique et création d’œuvres contemporaines.


image
Flore Merlin, piano

Formée au Conservatoire de Paris (piano, accompagnement vocal et direction de chant), à l'Académie Sibelius d'Helsinki (piano) et au Koninklijk Conservatorium Brussel (pianoforte), Flore Merlin pratique intensément la musique de chambre dans diverses formations allant du duo au quintette. On a pu l'entendre notamment au sein du trio Nuori et de l'Orchestre Lamoureux, dans des salles telles que la Cité de la Musique, la Salle Pleyel, le Théâtre des Champs-Elysées, la Casa da Música à Porto, l'Abbaye de Royaumont, le MIM de Bruxelles et le Musée d'Art et d'Histoire de Genève. Elle accompagne instrumentistes, chanteurs et choeurs, enseigne le piano et chante au sein de l'Ensemble vocal Bergamasque. Curieuse et polyvalente, elle explore également le clavecin, s'initie au clavicorde et s'intéresse aux problématiques liées à l'interprétation de musiques dites "anciennes". Ces activités lui permettent de partager son enthousiasme avec de nombreux musiciens dans un répertoire large et varié, de la musique baroque à la musique contemporaine, en passant par l'opéra et les oeuvres de compositeurs méconnus.